Deliveroo - dark kitchen à Bordeaux

Deliveroo ouvre sa première dark kitchen à Bordeaux

Depuis sa création en 2013, Deliveroo, qui fait partie à ce jour des leaders de la livraison de plats, ne cesse de gagner du terrain grâce à une politique de déploiement de plus en plus innovante. En 2021, l’entreprise britannique a réalisé un chiffre d’affaires impressionnant de 2,1 milliards d’euros, avec un effectif composé de plus de 150 000 livreurs. En France, Deliveroo propose ses services dans plus de 40 villes en collaboration avec des milliers de restaurants partenaires. Après avoir expérimenté avec succès les dark kitchen à Paris, la société britannique entend gagner d’autres villes, notamment en mettant le cap sur Bordeaux, comme annoncé il y a quelques jours.

Bordeaux a sa première dark kitchen Deliveroo

C’est le 21 juin 2022 que Deliveroo a informé l’opinion publique du lancement de sa toute première dark kitchen en dehors de la capitale parisienne. Et comme l’indiquaient les rumeurs depuis quelques mois, c’est la ville de Bordeaux qui a été choisie pour l’abriter. Comment fonctionne une dark kitchen et pourquoi le choix de la capitale de la Gironde pour l’extension de ce service ? Dans les lignes qui suivent, nous vous apportons quelques éléments de réponses.

Comment va fonctionner la dark kitchen de Deliveroo ?

Si vous n’avez aucune idée de ce que c’est qu’une dark kitchen, retenez que c’est une sorte de “cuisine fantôme”. Plus pratiquement, il s’agit de salles pour cuisiner d’assez petites tailles, occupées par des restaurateurs et qui ne sont pas conçues pour recevoir des clients sur place. Le principe des dark kitchen consiste uniquement à préparer les plats que commandent les clients, puis à les confier à des livreurs qui se chargent à leur tour de les apporter aux clients. Dans le cas de Bordeaux, la dark kitchen de Deliveroo est située dans le quartier des Chartrons, plus précisément dans la galerie Tatry, Cours du Médoc.

C’est donc un espace auquel le public n’a pas accès et qui devra compter une dizaine de cuisines d’environ 20 m² pour chacune d’elles. Notez que 4 de ces 10 cuisines sont déjà occupées par les Bordelais Kokomo et Monzù, Meat packing et Le Camion qui fume. L’avantage que la dark kitchen de Deliveroo offre à ces restaurateurs, c’est que cela leur évite de louer des espaces qui peuvent coûter plus de 1 500 euros par mois. Pour ce qui est de la rémunération, le partenariat devrait être avantageux pour l’entreprise britannique et pour les enseignes dans la mesure où une commission devrait être reversée à Deliveroo sur chaque commande.

Pourquoi Deliveroo choisit la ville de Bordeaux ?

Plusieurs facteurs pourraient expliquer le choix de Deliveroo d’ouvrir sa première dark kitchen à Bordeaux. D’abord, il y a la principale raison qui consiste, sans aucun doute, à étendre un service qui a fait ses preuves à Paris. Ensuite, il y a le fait que la capitale de la Gironde soit comptée au nombre des villes qui enregistrent les plus forts taux de commandes en France. Enfin, Bordeaux n’est pas à sa première expérience dans la mesure où certaines dark kitchen y sont déjà établies avant l’arrivée de Deliveroo. C’est donc un service qui n’est pas tout à fait nouveau pour les habitants de la ville ; ce qui est un avantage.

Quel impact pour les livreurs ?

Comme il fallait s’y attendre, l’arrivée de la dark kitchen de Deliveroo à Bordeaux va certainement bouleverser les habitudes de bon nombre de livreurs. Dans les lignes qui suivent, nous vous proposons quelques avantages ainsi que des inconvénients de cette arrivée.

Avantages pour les livreurs

L’ouverture de la première dark kitchen de Deliveroo à Bordeaux devrait mobiliser plus d’une centaine de livreurs dans la ville. Il faut s’attendre à ce que les commandes connaissent un bond significatif également ; ce qui devrait être à l’avantage des livreurs qui occupent une place importante dans ce service. Pour rappel, les livreurs de Deliveroo sont payés en fonction des commandes exécutées par jour. Ainsi, lorsque le nombre de commandes est en hausse, les livreurs ont la possibilité de gagner plus d’argent.

Pourquoi faut-il s’inquiéter ?

Selon certains spécialistes, l’arrivée de la dark kitchen de Deliveroo à Bordeaux ne risque pas de faire seulement des heureux dans la cité girondine. C’est le cas de Ludovic Boison, secrétaire général du syndicat des coursiers et coursières de Gironde. Selon lui, « Une dark kitchen change la façon de travailler dans le sens où il faut toujours être proche de l’entrepôt pour prendre des courses. Quand les restos sont plus dispersés, on peut attraper des commandes d’un peu partout. On risque une désertification autour des restaurants individuels, c’est ce qu’il se passe à Paris. » Il y a donc le risque d’assister à une concentration des livreurs et à une concurrence rude entre eux.

En conclusion, annoncée le 21 juin dernier, l’arrivée de la première dark kitchen du géant Britannique Deliveroo à Bordeaux devrait bouleverser le service de livraison de plats dans la ville. L’une de ses conséquences devrait être la concentration de l’activité des livreurs, comme l’a signifié le secrétaire général du syndicat des coursiers de la ville. La dark kitchen de Deliveroo est située dans le quartier des Chartrons, non loin du centre-ville.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.